Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mars 2009 1 09 /03 /mars /2009 19:07
Après la banderole anti Ch’ti déployée lors de la finale de la coupe de la Ligue 2008, ce sont les Lorientés qui se voient aujourd'hui insultés.

 

Seule différence, le terrain de jeu. Ici : Facebook.

 

La ville de Lorient est invitée sur Facebook, au travers du groupe « pour l’attribution des JO à Lorient en 2016 ». Mais très vite le match dégénère et le forum du groupe Facebook, à vocation humouristique, s’est peu à peu transformé en tribune anti-Lorienté.

 

Mais où sont les arbitres ?

Alors que plusieurs internautes se sont plaint des propos tenus sur le groupe, aucune réaction de la part du modérateur de Facebook. C’est pourquoi le Maire de Lorient a porté plainte jeudi contre la plateforme sociale. « Ils développent des idées qui portent atteinte à Lorient. On y trouve de l'incitation à la haine et à la violence. Facebook n'a pas respecté sa charte et n'a pas exercé la régulation qui lui incombe. C'est scandaleux», s'indigne-t-il.

Le procureur de la justice a indiqué que les enquêteurs allaient contacter l'opérateur français de Facebook afin d'identifier la personne qui coordonne le groupe. L'examen détaillé des propos  tenus « permettra de donner une qualification juridique précise » aux poursuites.

Ce pourrait être une diffamation publique, passible d’une peine d’amende maximum de 12 000 €. Mais plus sûrement d’une provocation à la commission d’un crime ou d’un délit, pour lesquels l’auteur encourrait jusqu’à 5 années de prison…

 

Norbert Métairie, le Maire de Lorient, précise "ne rien avoir contre le réseau Facebook. Mais je ne comprends pas qu’il y ait une absence de réaction du modérateur." Ce dont se plaignent aussi des internautes habitués de Facebook : "C’est un fabuleux lien social, explique Matthieu. Cependant, le manque de régulation du réseau et le vide juridique qui l’entourent m’effrayent."

 

Un groupe anti-Lorientais qui réunit à ce jour quelque 1 583 membres. Tous sont associés à la teneur, aigre, de ces propos. Sans, pour la plupart, le savoir.

 

Alors voilà, quand la réputation d’une personne ou de groupe de personne est attaquée et mise à mal, il s’agit de diffamation. Le modérateur est responsable du site et des propos échangés. Dans le cas de Facebook, le responsable du groupe et les internautes y ayant participé peuvent-ils directement être attaqués en justice ?

Du côté défensif, quel est le comportement le plus adapté ? Pouvons nous penser qu’émergera idéalement une « bienséance » sur la toile ?...

 

A vous les commentaires !

Partager cet article

Published by Hanah M - dans Rayon Actualité
commenter cet article

commentaires

Le nouveau blog!

Le nouveau blog : cadderep.hypotheses.org

 

Rechercher

Gazouillis