3 novembre 2010 3 03 /11 /novembre /2010 11:32

MemoireEreputation.jpgLa gestion de la réputation en ligne, et surtout les enjeux qui lui sont associés, est une thématique de plus en plus observée, discutée, analysée… Une preuve de plus aujourd’hui avec 3 mémoires réalisés par des étudiants (d’horizons divers), et décryptant de manière fine l’e-réputation : ses enjeux stratégiques, l’impact du temps réel sur sa gestion et le risque d’opinion.

 

Il est intéressant de voir que la gestion de la réputation sur le web, et plus globalement l’appréhension des mécanismes discursifs et d’échanges sur Internet, sont un sujet dont veulent et peuvent s’emparer des étudiants. Car cela démontre tout d’abord que pour des futurs professionnels de la communication, du marketing, de la veille, etc., il est difficile d’ignorer les phénomènes « sociaux » se développant de manière exponentielle à l’heure actuelle.

 

Ensuite, le regard d’un étudiant est toujours intéressant puisqu’il est gage d’une certaine prise de distance avec le sujet, d’une appréhension de la pratique qui diffère de celle des professionnels ou experts reconnus du domaine. Les deux visions (pro et étudiante) étant complémentaires, deux des étudiants présentant ici leurs mémoires ont d’ailleurs interviewés certains professionnels du web (dont moi-même d’ailleurs).

 

3 mémoires donc :

 

==> E-réputation, le nouvel enjeu stratégique des entreprises. Par Sarah Launay.

 

==> En quoi le Web Temps Réel modifie-t-il l’accès à l’information et la gestion de l’image de marque ? Par Fabien François.

 

==> La prise en compte du risque d’opinion dans les stratégies d’influences sur Internet. Par Emmanuel Vaille.


 

 

E-réputation, le nouvel enjeu stratégique des entreprises

Par Sarah Launay

 

Le mémoire de Sarah a un an maintenant, mais reste d’actualité (hormis certains chiffres peut-être). En effet, Sarah pose ici les bases de la gestion de la réputation en ligne en explicitant de nombreux concepts liés au sujet : la gestion de la réputation des entreprises avant le web, le web 2.0 et ses apports, l’apparition de l’e-réputation et des besoins qui y sont associés.

 

De plus, Sarah a réalisé ce mémoire dans le cadre de son stage chez Sésame. Ce mémoire s’inscrit donc dans un contexte professionnel, et décortique notamment l’offre française (agences) en e-réputation.

  

View more documents from Camille A.

 

 

 

En quoi le Web Temps Réel modifie-t-il l’accès à l’information et la gestion de l’image de marque ?

Par Fabien François

 

Fabien s’est intéressé à la notion de temps réel, et à son impact sur les stratégies de communication corporate des organisations.

 

Son mémoire est intéressant car il met tout d’abord en perspective la notion de temps réel et ses « conséquences » sur le web à l’heure actuelle : buzz, difficulté d’une analyse poussée… Il propose ensuite de positionner les différents acteurs de l’information dans ce contexte de temps réel : internautes, journalistes et entreprises.

 

Enfin, la question cruciale : comment cette circulation intensive et continue d’informations joue (ou non) sur l’e-réputation des organisations ? Au-delà d’une simple analyse (déjà bien fouillée pour mieux s’approprier ce concept de temps réel), ce mémoire présente certains conseils, certains points de vue essentiels pour mieux appréhender le « flux » lors des réflexions stratégiques concernant la communication digitale d’une organisation.

 

A lire en prime en fin de mémoire, 10 interviews : Eric Delcroix, Fred Cavazza, Eric Garnier, Michelle Chmielewski, Pierre Guillou, Gilles Benamo, Fabrice Epelboin, Pierre Fauret (Human to Human), David Abiker, et  moi-même…

 

View more documents from Camille A.

 

 

 

La prise en compte du risque d’opinion dans les stratégies d’influences sur Internet

Par Emmanuel Vaille

 

Emmanuel c’est quant à lui intéressé à ce qu’il nomme « le risque d »opinion », à savoir « lorsque les perceptions et les jugements [constitutifs de l’image de l’entreprise] s’avèrent négatifs ».

De ce mémoire apparaît l’idée de complexité dans la « gestion » (si gestion il y a) des opinions exprimés sur le web. Mais aussi la nécessaire compréhension dont les entreprises doivent faire preuve pour mieux appréhender les risques et les contraintes liées à des stratégies d’influence en ligne (et notamment durant une crise).

 

Emmanuel propose ensuite quelques clés méthodologiques pour mettre en place une veille d’opinion et une stratégie d’e-réputation qui tient la route (et il n’oublie pas d’ailleurs de faire référence à l’intelligence économique).

Afin de donner un aspect concret, ce mémoire propose des stratégies d’influence appliquées à des cas d’entreprises (France Telecom et Total).

 

Enfin, vous trouverez en annexes 3 interviews de Dimitri Granger (Publicis Consultant), Aurélien Miklas (Tendances Institut) et Ludovic Bajard (Human to Human).

 

View more documents from Camille A.

 

Merci à eux trois de m’avoir transmis (et fait participer) à ces mémoires de qualité.

 

Leur(s) approche(s) et, comme dit en introduction, leur prise de recul me semble nécessaire dans un milieu professionnel (le web) où beaucoup foncent la tête baissée sans prendre parfois le temps de poser des concepts et des réflexions sur des sujets (opinion, réputation, temps réel, etc.) essentiels.

Avec de la pratique professionnelle, ces « experts de demain » auront beaucoup à apporter aux spécialistes d’aujourd’hui…

 

Bonne lecture !

 

 

Et vous, comment voyez vous l’apport des réflexions et recherches universitaires vos pratiques professionnelles quotidiennes ?

Partager cet article

Published by Camille A - dans Rayon Actualité
commenter cet article

commentaires

Huacapuka 04/11/2010


Encore merci Camille pour la publication de mon mémoire! :-)
Et bravo aux deux autres étudiants aussi!


Cadde... Quoi?!

  • : CaddE-Réputation
  • CaddE-Réputation
  • : Blog traitant de l'E-Réputation et des moyens de la surveiller : outils, méthodes, actualités... Venez faire vos courses chez nous!
  • Contact

Rechercher

Gazouillis

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog