Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 février 2012 1 13 /02 /février /2012 15:53

Strategie-RP.jpgComme tout blogueur, il m’arrive souvent de recevoir par mail des propositions en provenance de diverses sociétés. Généralement, on me propose de découvrir tel nouveau produit, de participer à telle action ou encore d’écrire un billet sur tel service. A force, je commence à distinguer certaines « stratégies » types dans ces envois de mails. Je me permets donc de vous les faire partager…

 

 

Ah, les relations presses/publiques digitales… Un exercice souvent difficile, loin d’être exempt de « dérapages », et qui nécessite de bien définir la ou les personnes que l’on souhaite contacter.


Si de nombreux professionnels font bien leur travail, proposent des choses en adéquation avec les attentes des blogueurs, en s’appuyant sur des leviers qui toucheront directement l’intéressé, bref en personnalisant leurs propositions, d’autres… D’autres peuvent laisser dubitatifs ! Que de temps et d’énergie (et d’argent lorsqu’il s’agit d’une agence) perdus à envoyer des mails vides de sens, et qui n’atteindront jamais leur objectif, à savoir inciter le blogueur en question à médiatiser le message voulu (en général).


Voici donc, pour vous inspirer ou au contraire vous montrer le chemin à ne pas suivre voire vous faire sourire, 7 stratégies typiques que j’ai pu déceler dans les multiples envois de mails que je reçois depuis 4 ans.


 

Première précision : les exemples montrés sont issus de vrais mails (anonymiser comme il se doit).


Deuxième précision : les « stratégies » reposent sur minimum 5 mails du même style déjà reçus.


Troisième précision : tout ceci est du second degré (au cas où certain(e)s se sentiraient visés, on ne sait jamais, d’où l’anonymisation des mails).


Note importante : la base de ces stratégies (et la difficulté) repose sur le fait que l’ensemble des mails montrés en exemple me proposent des produits/services/sujets qui n’ont (quasiment) rien à voir avec les thématiques de mon blog ! Ou alors de très très loin (en résumé : ça parle de web).


 

La stratégie mystérieuse


Concept : on ne sait pas bien en quoi consiste la demande, ou alors qui est la personne/société qui souhaite entrer en relation avec le blogueur.


Strategie-RP-1.jpg


Avantages : cela crée l’attente, provoque le mystère chez le blogueur qui ni une ni deux s’empresse d’aller chercher sur son moteur de recherche favori ce que fait la société en question, ce qu’elle veut lui proposer… Bref, il trépigne d’impatience.


Inconvénients : ne sachant pas ce qu’on lui propose, n’ayant pas le temps de contacter la personne ou d’aller voir sur le web (parce que le blogueur travail généralement et accessoirement), et bien… Il met le mail à la poubelle.


 

 

La stratégie impersonnelle

 

Concept : envoyer un mail vous présentant des informations qui n’ont donc pas grand-chose à voir avec le blog visé, sans personnalisation du message, et surtout un contenu de base vous donnant une folle envie d’aller jeter un œil sur le produit/service présenté. Avec bien entendu, cette requête à la fin : « peut-être y a-t-il la possibilité de le mentionner dans votre blog ? ».


Strategie-RP-2.jpg

(Cliquer pour agrandir l'image dans un novuel onglet)


Avantages : cela va plus vite que de définir sa cible, d’étudier ses attentes ou même la thématique de son blog. Dans la même journée, l’on peut augmenter son taux de contacts à plus d’une centaine de blogueurs !


Inconvénients : le blogueur peut se dire que ce mail ne lui est pas destiné, et l’envoyer par exemple à sa grand-mère qui n’attendait que la sortie de cette application iPhone pour devenir le membre le plus high-tech de son club du troisième âge.

 


 

La stratégie directe

 

Concept : ne pas s’embêter en circonvolutions inutiles (comme flatter l’égo du blogueur, ou tout simplement lui dire pourquoi on le contacte lui et pas un autre), et aller droit au but. Après 10 mots d’introduction, demander directement « s'il était possible pour vous de diffuser notre application à tous vos membres ». Et bien entendu, ne pas proposer de contrepartie (ou dire quel avantage pour le blogueur de faire cela).

 

Strategie-RP-3.jpg(Cliquer pour agrandir l'image dans un novuel onglet)



Avantages : cela va plus vite, on se dit que le blogueur n’a pas le temps de lire donc autant lui faire gagner du temps. Et dans tous les cas, cela n’a pas pris trop de temps de rédiger le mail (puisque de préférence autant ne pas le personnaliser).


Inconvénients : le temps de prise de décision du blogueur face à ce type de mail est proportionnel à la taille de celui-ci : en 10 secondes, on sait que l’on va le refuser. Avec, parfois (et pour ma part) cette furieuse envie de renvoyer un  mail contenant seulement : « je peux vous offrir un  café avec mon billet ? ».

 

 

La stratégie ultra-directe


Concept : même concept que la précédente stratégie… mais en plus court. Si possible éviter : d’utiliser la touche MAJ de son clavier, de se présenter, et d’utiliser toute forme existante de ponctuation. Histoire de gagner du temps…


Stratégie RP 4(Cliquer pour agrandir l'image dans un novuel onglet)


 

Avantages : cela va encore plus vite !


Inconvénients : cela va encore plus vite de refuser ou de jeter à la corbeille.

 

 

 

La stratégie classique

 

Concept : envoyer seulement un communiqué  de presse (objectif : miser sur l’indépendance et la curiosité du blogueur), sans perdre de temps en détails (objectif : faire gagner du temps au blogueur en espérant qu’il mette en ligne tel quel le CP). Le petit plus : mixer cette stratégie classique à d’autres présentées précédemment (directe et/ou mystérieuse par exemple).


Strategie-RP-5.jpg(Cliquer pour agrandir l'image dans un novuel onglet)


Avantages : un communiqué de presse sert à tout le monde, journalistes ou blogueurs. A force d’en recevoir souvent, il est clair qu’un blogueur qui se respecte sait gérer les CP. En plus, et encore une fois, pas besoin de trop personnaliser : le blogueur saura se reconnaitre dans le CP ! Qu’il pourra copier/coller directement.


Inconvénients : si le blogueur n’est pas un journaliste, si le blogueurs écrit vraiment lui-même ses articles, si le blogueurs à l’outrecuidance de ne pas faire de promotion pour des sociétés qu’il ne connait ni d’Eve ni d’Adam… et bien il ne le lira pas, et en parlera encore moins.

 

 

La stratégie sentimentale


Concept : aussi appelée « stratégie coup de pouce », cela consiste à demander au blogueur de réaliser pour votre société (commerciale bien entendu, pas question ici de grandes causes qui pourraient toucher le blogueur) une action. Bref, aider une entreprise qui se lance car sans vous elle ferait exploser son budget comm. Et sans contrepartie, évidemment, sinon ce ne serait pas un coup de pouce.


Strategie-RP-6-copie-1.jpg(Cliquer pour agrandir l'image dans un novuel onglet)



Avantages : là on touche à la corde sensible. Après avoir ramé pour publier du contenu, dialoguer avec d’autres blogueurs, maintenu un lectorat, etc., un blogueur ne peut que comprendre la difficulté de se faire connaitre et gagner un peu de notoriété (et de transformation sur son site). Si, en plus, on lui propose des « kits de communication » tout faits, et que l’on ajoute que l’on adore ce qu’il fait, ça ne peut que marcher.


Inconvénients : si le blogueur est un méchant sans cœur qui estime que d’une part le produit n’a rien à voir avec la choucroute qu’il propose sur son blog, et que d’autre part quitte à donner des coups de main il préfère les donner à des actions/organisations/amis qui comptent un peu plus pour lui… c’est perdu d’avance.

 

 

 

La stratégie totalement à l’ouest

 

Concept : proposer à un blogueur qui parle sur son blog de tricot d’écrire un article sur les loutres sauvages de Laponie. En l’occurrence dans notre exemple ci-dessous, proposer à un blogueur qui parle d’e-réputation d’écrire des articles sur les dernières sorties DVD.


Strategie-RP-7.jpg(Cliquer pour agrandir l'image dans un novuel onglet)


 Avantages : cette proposition peut créer un nouvel engouement chez le blogueur qui s’empressera alors de créer une rubrique dédiée sur son blog. Peu importe que son lectorat vienne sur son blog pour lire des informations sur un sujet précis, il trouvera forcément plaisant de découvrir des nouveaux sujets qui n’ont aucun rapport.


Inconvénients : même si le blogueur (attiré par le fait d’obtenir gratuitement des DVD) décide de parler de vos produits/services, on peut se questionner sur l’impact réel de tels propos hors-contexte sur son blog ?... Bah, de toute façon, l’important c’est d’être visible sur Google.

 

Et il en existe bien entendu d’autres, comme la stratégie du lien (proposer à un blogueur de faire un lien vers un site commercial qui n’a rien à voir avec son sujet) ou encore la stratégie du profiteur (proposer au blogueur de fournir des articles gratuitement pour une base payante)… Ou encore des plus détaillées au niveau de leurs approches : la stratégie du « on est copain » (donc on se tutoie et on ne perd pas de temps dans les détails), ou celle du « c’est bon pour vous » (le fait de parler du produit/service appuiera notre notoriété de blogueur déjà flamboyante), etc.


Et, évidemment, vous pouvez associer autant que possible les différentes stratégies proposées ci-dessus (par exemple : la « stratégie directe sentimentale totalement à l’ouest »).

 

 

 

Tout ça pour dire quoi ?

 

Pour faire synthétique et rebondir sur l’introduction de ce billet, pourquoi perdre du temps à parler d’actions qui en font déjà perdre au quotidien ?

Car :


==> Ce genre d’actions, même si elles sont pour ma part en net diminution, me semblent une réelle perte de temps à la fois pour les entreprises qui mettent ça en place que pour les blogueurs qui doivent trier ces formes de spam


==> Ce genre d’actions font clairement perdre en crédibilité aux entreprises qui les mettent en place, leur font perdre de l’argent, et in fine décrédibilisent petit à petit les RP sur le web (ce qui n’était déjà pas bien difficile avec les débats existant sur les billets sponsorisés par exemple)


==> Cela démontre la mauvaise expertise web de certaines agences qui jouent sur les bonnes vielles techniques d’antan, mais avec une couche « weby mais pas trop touchy » qui va bien


==> Cela démontre que ces entreprises digitales n’ont pas encore compris l’intérêt du web dit social : se socialiser ! Prendre le temps d’échanger avec le blogueur en avance, de se reposer sur les autres outils dont il dispose pour communiquer, de s’appuyer sur son réseau pour obtenir des recommandations, etc.


 

Alors que faire ?

 

Pour être à la fois un communicant ayant déjà eu recourt à ce genre d’approche par mail, et un blogueur approché, il me semble que s’il n’y a pas de stratégie parfaite même si  celle qui donne le plus de résultats est la suivante : la stratégie personnalisée.


Mettre de côté les classements d’influence et autres indicateurs d’audience pour prendre le temps de découvrir le blogueur, ses attentes et sa manière de fonctionner, voire d’entrer au préalable en contact avec lui autrement que par mail. Bref : prendre le temps ! Ne plus penser les stratégies RP digitales comme un one shot mais comme une relation sur la durée.

 

Et pour personnaliser sa stratégie, mieux comprendre le blogueur, commencer par se poser les bonnes questions :


==> Qu’elles soient quantitatives : quelle médiatisation ? Quelle expertise ou autorité dans son domaine ?


==> Qu’elles soient sur le contenu : quelles thématiques abordées par le blogueur (la base) ? Quels types de contenus diffusés ? Quel ton employé par le blogueur ?


==> Ou encore qu’elles soient liés au fonctionnement du blog : y a-t-il déjà des billets sponsorisés ou des CP ? Y a-t-il d la pub ?


Bref (et comme nous le soulignons avec David dans notre ouvrage -et histoire de m'auto-spammer un peu ), mettre en place des fiches qui répondent à ces questions pour chaque blogueur que l’on souhaite approcher, puis qui récapitulent les échanges effectués, est une base à ce genre de stratégies.

 

Enfin, de manière globale, arrêté de jouer sur « l’économie de la gratitude », et prendre en compte que certain blogueur ne vont pas diffuser des informations sur une entreprise juste pour le plaisir de lui faire plaisir (si je puis dire). Surtout si ces blogueurs ont quelques années de pratique derrière eux…

 

 

Au final…

 

Sans vouloir vexer personne, il ne s’agit ici que de mon propre étonnement face à la répétition de stratégies qui (dans mon cas mais je ne pense pas être le seul) ne marchent pas. Je comprends cependant tout à fait que certains blogueurs entrent dans ce jeu, chacun ses attentes et objectifs en matière de bloging.


Je suis peut être difficile (je ne joue peut-être pas le jeu automatiquement ?), mais étant donné que certaines stratégies de RP marchent (avec moi ou d’autres), alors pourquoi voir encore autant d’actions illogiques desservant les stratégies de communication qu’elles sont censées aider à développer ?...

 

Et vous, quelles autres stratégies (dé)conseillerez-vous ? Comment réagissez-vous face à ces sollicitations mal calibrées ?

 

 

 

 

Partager cet article

Published by Camille A - dans Rayon Etonnement
commenter cet article

commentaires

Jean-François Aubert 19/04/2013 19:08

J'ai bien aimé le fait de mettre plusieurs exemples pour illustrer toute ces "stratégies" :)
Il est clair que ça rejoint les lettres de motivation : en pensant gagner du temps, l'expéditeur annihile toutes ses chances dès le premier contact ;)

Gautier Barbe 13/02/2012 18:06

Très sympa à lire ce billet, c'est affolant quand même. On pourrait faire un parallèle avec les lettres de motivations reçues pour certains job, qui n'ont complétement rien à voir avec le travail
proposé, simplement parceque la lettre n'est pas PERSONNALISÉE. Tout est là :)

Camille A 14/02/2012 11:13



Oui, c'est vrai, une bonne lettre de motivation demande aussi de bien cerner le destinataire et de personnaliser en fonction!


 


Merci pour ton commentaire Gautier



Webdesigner 13/02/2012 16:41

Joli florilège, ma préférence pour la méthode "sentimentale" !

Le nouveau blog!

Le nouveau blog : cadderep.hypotheses.org

 

Rechercher

Gazouillis