Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 octobre 2009 3 28 /10 /octobre /2009 15:12
Blog Grader est un outil gratuit permettant d’obtenir rapidement des informations quantitatives et statistiques sur un blog. Tout comme Top des blogs , par exemple, Blog Grader agrège un ensemble d’outils statistiques présents sur le web (Alexa, Google PageRank, etc.).
Mais attention… Ce n’est qu’un outil ! Et nous y reviendrons après une description de celui-ci.

 


Blog Grader marche très simplement, il suffit tout d’abord d’entrer l’URL d’un site/blog, puis consulter l’analyse des résultats :

 

==>  Une rapide description du blog et de la balise <title> pour faire sa connaissance


==> Le « Grade Summary » qui, comme son nom l’indique, fourni des statistiques sur la visibilité d’un blog sur les moteurs de recherches. Avec notamment le classement Alexa du trafique sur le blog, le « complete rank » qui est une synthèse de nombreux sites fournissant des statistiques (mais pas de détail sur les sites choisis). Le « mozRank » qui défini le critère d’autorité du site, le nombre de pages indexées par Google ainsi que le nombre de liens entrants selon Site Explorer.


 


 

==> Le « Social Media Analysis » donnant le nombre de bookmarks concernant le blog sur Delicio.us, mais aussi les derniers commentaires laissés avec l’url du blog. Ce qui apparait comme plus intéressant au niveau qualitatif, notamment afin d’identifier la communauté liée au blog ainsi que son interaction avec celui-ci.

 


 



Attention, ceci n’est qu’outil !


 

Et bien entendu il n’est qu’un accessoire utile pour mettre en place une veille d’opinion, et plus globalement pour la gestion de la réputation en ligne d’une organisation. Son utilisation doit permettre de qualifier des sources, repérer des « alliés » ou des « ennemis », etc.



Comme le souligne l’un des auteurs du blog E-réputation.org, la technique et les outils ne font pas tout, ils doivent s’inscrire dans une stratégie de communication (ou de marketing) plus globale pour la marque… De même, le principe même de l’influence est de pouvoir « modifier » la perception de sa cible, et in fine son opinion. L’objectif d’actions de communication digitales peut être défini ainsi, la veille d’opinion venant ensuite mesurer l’impact de ces actions.


Cependant, il me semble un peu léger de rejeter la pratique « technique » et surtout méthodologique du web et de l’e-réputation (et un brin provocateur aussi, mais c’est le but d’un tel article). Et, bien évidemment, sur ce blog dédié aux méthodologies et outils de veille d’opinion et de gestion de l’e-réputation il me serait difficile de soutenir le contraire.


L’aspect ROIste est parfois décevant (voir horripilant) face à celui du concept et de l’échange avec les internautes. Mais bien souvent il s’agit d’une réelle demande issue, selon moi, des pratiques de la communication off… Comme par exemple le concept de « part de voix » souvent réclamé par des clients issus de la pub.


 


L’article d’E-reputation.org m’inspire une analogie :


Internet est un vecteur de la communication d’une marque, tout comme l’automobile est un moyen de transport. Savoir piloter, et surtout savoir où l’on va, est nécessaire. Mais connaitre et pratiquer la mécanique s’avère utile pour s’assurer un déplacement sans encombre. Internet n’est qu’un outil, apprenons à devenir de bons artisans…

 

Et vous, quelle place prennent les outils dans votre stratégie de communication digitale et de gestion de la réputation en ligne ?

 

 

Partager cet article

commentaires

Superrefman 30/11/2009 11:03


J'utilise également SEO Quake, mais je ne l'active que lorsque j'en ai besoin pour ne pas "énerver" Google ;)


Marie 04/11/2009 16:36


Dans la même idée il existe une extension firefox, SEOQuake (http://www.seoquake.com/)


Camille A 04/11/2009 19:31


Tout à fait !

Je l'utilise au quotidien. Seul défaut, elle peut vite "enerver" Google (risuqe de blacklistage).

Merci :-)


Le nouveau blog!

Le nouveau blog : cadderep.hypotheses.org

 

Rechercher

Gazouillis