Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 août 2010 3 04 /08 /août /2010 15:51

Vitesse.jpgPetit rapport d’étonnement cette semaine, et concernant…ce blog ! En effet, « l’économie de l’attention » est devenue un fait sur le web, fait que je rappelle souvent ici et que je nomme parfois « le web des corps gras ». D’un autre côté, le volume de visites d’un site (ou blog ou autre) sert souvent de référence à de nombreux marketeurs en mal de repères on-line pour motiver (enfin vendre) des campagnes de RP à des annonceurs... Mais quelle est la réalité de ces statistiques ?

 

 

 

 

 

Les faits


 

Comme chaque semaine depuis un mois, je me rends sur mon compte Google Analytics  afin de regarder mes statistiques hebdomadaires (je me contentais avant de celles fournies par Overblog). Et ce avec pour objectif de (au choix, rayer la mention inutile) :

 

==> repérer les articles et les sujets qui vous plaisent le plus pour vous en proposer du même type et satisfaire votre soif de connaissances numériques

 

==> flatter mon ego de blogueur de manière très détaillée, et réfléchir à la façon de devenir enfin le roi du web (soit être classé dans le top 5 Wikio)…

 

Dans tous les cas, après 1 mois d’observation et grâce aux critères très poussés d’Analytics, certains constats m’ont sauté aux yeux, et m’ont pour ainsi dire plutôt étonné : le temps moyen de lecture est, proportionnellement au volume des articles, vraiment faible (2 minutes) !

 

Autrement dit, amis lecteurs, soit vous lisez et analysez des textes d’une moyenne de 4 à 5000 caractères en 2 minutes … Soit vous avez pour la plupart un système de bookmarks assez efficace… Soit… ?

 

 

 

L’analyse détaillée


 

Cette analyse et les impressions d’écran sont effectuées sur une journée (13 juillet) qui m’a parue la plus caractéristique. Je vais ici principalement m’intéresser au facteur temps (de lecture, passé sur la page) et au taux de rebond, qui sont pour moi parmi les données les plus significatives (mais pas les seules) pour illustrer l’attention du lecteur sur le web.

 

 

Les biais de cette petite étude :

 

==> il s’agit de mon blog :-) Qui bien entendu est loin de représenter la blogosphère ou le web « en général ».

 

==> même si Analytics est un bon outil, il n’est pas infaillible ou complet : un utilisateur peut effacer ses cookies, lire les articles sur un agrégateur, etc.

 

==> la journée analysée est en pleines vacances et une veille de jour férié, avec donc des visiteurs différents, un autre contexte, et moins de visites globalement. Utilisant Analytics depuis un mois, je n’ai pas pu sélectionner pour l’instant de journées plus représentatives…

 

==> comme je l’ai dit tout à l’heure, il s’agit plus ici d’un constat (étonnement) avec quelques extrapolations, qu’une réelle analyse scientifique (qui nécessiterait un large panel de blogs… mais ça va venir ;-))

 

 

 

Durée de la visite : mais qui lit réellement ce que j’écris ?


 

Premier constat : le temps passé par chaque internaute sur la page

 

 

Anamytics1

 

 

 

Le choc ! 68% des visiteurs passent donc moins de 10 secondes sur le blog… Comme dit dans le constat ci-dessus, plusieurs possibilités : le contenu n’intéresse pas les internautes s’y rendant, ils le stockent automatiquement, ils y « reviendront plus tard »…

 

Un constat assez cinglant donc, et qui par expérience peut s’appliquer à pas mal de sites : ce n’est pas parce qu’il y a une visite, qu’il y a forcément une lecture. Soit une appropriation et une compréhension du message diffusé. Ce qui peut devenir plus « dangereux » pour une organisation : vous avez diffusé votre message sur un maximum de supports, grâce à votre titre aguicheur il y a eu de nombreux clics, de nombreuses visites… mais qui a réellement pris le temps de lire votre message (surtout si c’est un argumentaire développé) ?!

 

Petit bémol à ce constat : de nombreux visiteurs passent par la page d’accueil du blog (50%) et y restent donc moins de 10 secondes le temps de trouver l’article qui les intéressent.

 


 

Origine des visites VS temps passé sur la page


 

J’ai choisis le 13 juillet car cette date coïncide avec le lancement d’un article, et donc à sa promotion sur Twitter (qui est actuellement mon seul relais officiel). Au-delà du titre qui a provoqué un certain nombre de clics, il est intéressant de remarquer d’où proviennent les visites, et de croiser cela avec le temps passé sur le blog. Autrement dit : provenance/temps de lecture…

 

 

Anamytics4.JPG

 

Ne sont affichés ici que les 6 premiers résultats… Que constate-t-on ?

 

Tout d’abord, que ce jour-là, les visiteurs en provenance de Twitter sont peu nombreux (vacances ?), mais que globalement ils restent la première source de trafic. En l’occurrence pour mon blog, et comme pour beaucoup d’autre, Twitter est la principale source de trafic mais pas la seule puisque j’ai la chance d’avoir une audience assez diversifiée (sites, agrégateurs, bookmarks, etc.).

 

Google se place en deuxième position. Mais quand on connaît la pertinence de certaines requêtes qui amènent les visiteurs sur le blog, on peut mettre ce facteur de côté. Par exemple sur ce blog « trouver de l’outillage professionnel »…

 

 

Ce qui est vraiment intéressant à constater est :

 

==> le taux de rebond des visites en provenance de Twitter : 76%. Autrement dit, les visiteurs viennent lire l’article sur lequel ils ont cliqué, puis quittent le blog.

 

==> le temps passé sur la page : près de 2 minutes en venant de Twitter et 30 secondes pour Google (d’où la quasi-inutilité de ce genre de remontées)… Les lectures en provenance de cet outil sont donc courtes !

 

 

S’il fallait résumer : les lecteurs en provenance de Twitter sont de plus en plus nombreux, mais ils passent peu de temps sur un article, et retournent à leurs timelines plutôt que de naviguer sur le blog. Les lecteurs en provenance de Google sont souvent là par erreur…

 

Un fort taux de rebond n’est pas forcément négatif : les internautes ont trouvé la réponse à leur question, à ce qui a motivé leur clic, et vont donc ensuite voir ailleurs.

 


Cependant, si l’on regarde le temps de visite maximum en fonction des sources, un autre constat se dégage :

 

 

Anamytics5.JPG

 

 

Les internautes ayant le plus faible taux de rebond,  qui passent le plus de temps sur le site (qui prennent donc le temps de lire les articles), et qui ont le plus de pages visitées proviennent d’autres blogs spécialisés sur la question.

 

Autrement dit, les réseaux dits sociaux amènent la quantité, là où les sources spécialisées du même domaine amènent la qualité !

 

 

Une question à se poser (et à laquelle je n’ai pas de réponse) : mieux vaut-il peu de lecteurs qui prennent le temps de lire et intégrer un discours ? Ou une forte proportion de lecteurs qui lisent votre discours, mais plus rapidement ?

 

Les risques d’une lecture aussi brève sont multiples si l’on s’intéresse aux messages diffusés par une entreprise : mauvaise compréhension, déformation du message dans sa retransmission et sa rediffusion, commentaires négatifs ou à côté de la plaque…

 


 

Au final

 


Bien entendu, ce constat/étonnement ne s’applique peut-être qu’à mon blog et à mes billets… Il n’y a rien ici de négatif je pense (chacun ayant au final sa manière de lire et traiter l’information), surtout lorsque l’on blog pour le plaisir et l’envie de partager.

 

 

Mais cela soulève certaines remarques :

 

==> Rien ne sert de s’intéresser aux statistiques de visites d’un site : un blogueur pourra vous dire qu’il a 10 000 visites par jours… Mais si 80% de celles-ci durent moins de 10 secondes, il sera difficile de faire passer votre message (commercial ou autre) avec un temps de lecture si court

 

==> Les articles sous forme de listes ont de beaux jours devant eux : dans la « blogosphère high-tech » une grande partie des visites viennent de Twitter, et la surabondance d’informations en « temps réel » incite à passer peu de temps sur une page pour pouvoir en lire plus ensuite. Ecrire des articles que l’on peut lire et comprendre en moins de 2 minutes (type « 10 conseils pour être le roi de Facebook ») facilite l’adhésion au message

 

==> Etre relayé par des sources spécialisées (expertes et légitimes) de son secteur est nécessaire pour avoir un lectorat dont la fidélisation sera plus aisée : ces lecteurs sont dans une logique de recherche par la navigation entres différentes ressources. Ils ne cherchent pas expressément une réponse précise à une question momentanée, mais bien un ensemble de ressource sur une thématique large. Même si moins nombreux, ce lectorat sera le plus apte à relayer de manière efficace votre message.

 

 

Voilà pour les premiers étonnements. Avec l’aide de certains blogueurs de mes amis je vais essayer d’établir un constat plus généralisé.

Vous noterez au passage que j’ai sans honte mis à jour mes statistiques  Entre 400 et 500 visites journalières (surtout hors vacances) je suis plus que comblé ! Merci à vous toutes et tous pour votre « fidélité », et surtout pour les échanges, les réflexions et les questionnements quotidiens  !

 

Sachant que je ne suis pas trop mal placé dans certains classements, cela vous donne au passage une idée de l’intérêt de ceux-ci comparativement à des médias plus « mainstream » : 3000 visiteurs par semaine c’est bien, mais comparé à une audience TV ou même à celle d’une petite PQR… Bref, les blogs ne sont pas encore des médias de masse, voir peut-être même pas des médias tout courts ?!...

 

 

Et vous, comment interprétez-vous ces statistiques ? Sont-elles caractéristiques de la fameuse « économie de l’attention » dont on parle sans cesse sur le web ?

Partager cet article

Published by Camille A - dans Rayon Etonnement
commenter cet article

commentaires

Olivier 22/08/2010 11:41


Hello,

juste un petit mot pour rappeler que le temps passé sur le site n'est calculé que sur la base des visites à plus de 2 pages vues. En effet, GA n'a pas de moyen de savoir combien de temps passe un
internaute sur une seule page s'il n'en charge pas une autre après...
Si ça se trouve, beaucoup de tes visiteurs ne voient qu'un seul article mais y restent 15mns à le lire ^^

Bonne continuation !
Olivier


Camille A 25/08/2010 10:03



Salut Olivier, content de voir passer par ici


 


Effectivement j'aurais du préciser ce détail, qui dans tous les cas (et comme dis 2 commentaires plus haut) n'enlève rien au constat (qui est applicable à des pages avec moins de taux de rebond,
etc.) : les internautes butinent plus qu'ils ne lisent !


 


Merci en tout cas de tes précisionsn, et n'hésite pas à repasser faire un tour par ici



Frédéric Marin 11/08/2010 14:11


Les statistiques de fréquentation sont toujours, effectivement, à manipuler avec beaucoup d'attention ; elles sont finalement à interpréter selon la typologie du blog (blog agrégateur de news, blog
de relay, blog plus orienté sur le fond de son sujet).

Tu poses le doigt sur une véritable question : la mesure n'est qu'une conséquence, encore faut-il remonter à ses causes, et constater alors l'écart entre ses propres objectifs et la réalité de la
consultation.

le blog est il un média de communication ? de concertation ? ou peut être une aide à la réflexion, une contribution à la communauté ? L'analyse des sources de consultation et des contenus consultés
me paraît quant à moi un bon indicateur.

Frédéric Marin - alfeo.org


Marc Girod 09/08/2010 12:20


Salut,

J'ai l'impression que tu ne sais pas comment GA mesure la durée d'une visite.
Pour te donner un exemple, cela fait 5 minutes que je suis sur ton article et pourtant la durée de ma visite sera de 0s sur GA, si je quitte ton site.
La durée d'une visite sur GA est la durée entre le chargement de la page d'arrivée et le chargement de la dernière page que tu visites (ou bien d'un page virtuelle, d'un event...)
C'est pour cela que les visites correspondant au taux de rebond sont toutes à 0s, par exemple.

Je pense que cela remet pas mal en cause ton analyse.

Et il est toujours intéressant de regarder les statistiques de visites d'un site, encore faut-il savoir ce qu'il y a derrière.

Bonne journée,

Marc.


Camille A 09/08/2010 13:30



Merci pour ce commentaire ! Il est toujours bon d'être remis en question!


 


Je suis loin d'être un expert en analytics et je suis toujours ouvert à des précisions sur le sujet !


 


Le fond de l'article est surtout sur l'origine des visites et le temps passé! Après cela ne biaise pas dans mon sens l'analyse puisque (comme je le précise) : il s'agit d'extrapolations de ma
part basées sur d'autres constats déjà retranscrits sur ce blog...


 


C'est comme un sondage, on parle ici d'interprétation (je l'ai assez précisé dans l'article, faut-il encore bien le lire justement), je répéte le terme "d'extrapolation"!


Après, effectivement, le facteur que tu soulignes mériterait de refaire cette analyse... Mais les conclusions seraient, je penses, globalement les mêmes (j'aurais pu seulement partir d'overblog)
!


Comme j'aurais pu, aussi, expliquer la différence entre "visiteur unique", "visiteur", "page vue", etc. Mais après je part du principe (peut être ais-je tort) que les lecteurs fouillent s'ils le
veulent ! Et que, encore une fois, ce constat peut se faire par d'autres "outils" ou "méthodologies" (c'est bien aussi de ne pas rester bloquer sur les outils), j'ai par ailleurs écrit déjà 6
articles sur le sujet...


 


Le Modérateur (commentaire d'avant) extrapole aussi de la même manière, et bien d'autres... Comme il le souligne, nous ne parlons pas d'un site d'e-commerce, mais bien de contenus,
d'informations, etc!


Après je comprends que, comme tout statisticien qui se respecte, tu sois regardant sur la "vérité scientifique", et en même temps, tant mieux puisque c'est ton (futur) boulot !


 


Bref, au lieu de focaliser sur les statistiques, tu aurais pu focaliser sur l'idée derrière... Tiens, ne serait-ce pas l'idée de l'article ?!



Flav 05/08/2010 18:43


Que dire, à part excellent billet...

Globalement oui, le trafic n'est pas le seul indicateur à mesurer, c'est évident. Durée moyenne, PV/visiteur et taux de rebond sont par exemple à observer avec attention. Mais pas que... C'est plus
simple pour un site de e-commerce évidemment, on peut regarder les ventes et le taux de conversion, il n'y a pas à tergiverser. Sur un blog dont le seul but est de ramener des lecteurs (blog sans
publicité par exemple écrit pour le plaisir), là forcément c'est dur à mesurer. Il y a de nombreuses catégories de lecteurs, de nombreuses catégories de contenus et de nombreux comportements. Bref
il faudrait passer des heures sur Analytics régulièrement pour faire le tour...

Mais globalement, je pense que sur la plupart des blogs le constat est le même : fort taux de rebond et temps moyen plombé par une majorité de visites courtes. En même temps, c'est logique quand sa
première source de trafic est Google. Est-ce un problème ? Oui si tu écris pour le fond. Dans ce cas, les commentaires restent le meilleur indicateur, mais n'étant généralement pas très nombreux,
c'est dur de s'en contenter... Les réactions étant éparpillées (Twitter, Facebook) et souvent silencieuses à part avec des billets polémiques qui n'apportent souvent pas grand chose à part du
trafic momentanée et des voyeurs avides de bastons virtuelles.

Bon avant de me perdre dans mon commentaire sur ce sujet si dense, un petit point du côté de chez moi. La base de trafic est un peu plus élevée (120 000 visites sur le dernier mois coulant, c'est
l'été çà a pas mal baissé...) mais les billets généralement plus courts (pas tous mais en moyenne quand même, j'ai pas mal de sujets courts, publiant plus souvent). La moyenne de visite est de 2
min 14, donc assez proche de la tienne. 70% de taux de rebond, çà doit être la moyenne des blogs (selon les thèmes traités et la quantité de trafic Google çà varie bien sûr). 70% restent moins de
10 secondes (et oui... on est dans les mêmes eaux, quelque chose me dit que c'est général). Un gros 15% reste plus de 3 minutes (un peu plus mais sensiblement pareil).85% de taux de rebond chez les
usagers Twitter, une minute seulement sur le blog en moyenne... Ils restent moins longtemps et partent plus souvent au bout d'une page que ceux qui viennent de chez Facebook. Et ceux qui restent le
plus longtemps viennent de blogs ! Mais pas forcément si spécialisés que çà, simplement des lecteurs qui connaissent le média tout simplement je pense ;-)

Après il faut ramener çà à nos propres usages. Je parcoure les blogs rapidement, je dois souvent être dans les fameux moins de 10 secondes. Ce n'est pas que je ne m'intéresse pas, c'est juste que
la quantité d'informations à parcourir est énorme... La course à l'échalote. Un peu ce que tu résumes finalement, trop d'information tue l'information. Le lecteur veut une info, une fois qu'il l'a
il part. Et on s'attarde de temps à autre dans un endroit si les conditions sont réunies : sujet intéressant, temps disponible devant soi...

Bref beaucoup de choses à dire là-dessus, mais là faut que j'y aille si je ne veux pas me faire enfermer dans le bureau pour la nuit :-D


Camille A 06/08/2010 10:57



Merci Flav pour ce (looooong) commentaire


 


Pour les commentaires, je suis d'accord avec toi, et j'ai aussi remarqué quelque chose : plus l'article va en profondeur dans l'analyse et la réflexion, moins les commentaires sont nombreux...
Plusieurs hypothèses : il faut une réflexion équivalente pour laisser un commentaire ? le sujet est déjà bien approfondie donc pas besoins d'en rajouter plus ?...


 


Merci pour ces chiffres qui effectivement sont très proches des miens. dans le cadre de mes recherches doctorales je vais lancer une petite étude la dessus (et je  te contacterai le moment
venu pour en discuter).


 


En tout cas, ton volume de visiteurs est impressionnant D'où le fait que tu sois en pôle position sur les sujets "high
tech"


 


Bon, j'espère qu'au final tu n'a pas passé la nuit au boulot, bien que ça ferait un fait divers qui buzzerait : "un community manager meurt de faim pour laisser un ultime commentaire" !


 


 



Camille 05/08/2010 16:19


Toujours un plaisir de te lire! Et même en lecture rapide j'y passe quand même 5 bonnes min ! ++


Camille A 06/08/2010 10:50



Merci Camille


 


Je vois aussi que tu es sur Twitter maintenant, au plaisir de se croiser bientôt



Le nouveau blog!

Le nouveau blog : cadderep.hypotheses.org

 

Rechercher

Gazouillis