Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 octobre 2011 3 19 /10 /octobre /2011 13:17

Veille-super-heros.jpgLa veille devient-elle un métier de super héros (de l'information) ? Mardi 18 octobre j’ai participé à Cogito Expo à Strasbourg. Il m’était demandé de présenter les évolutions du métier de veilleur ainsi que, à l’avenir, les possibles compétences qui seront liées à ce métier. Voici ci-dessous ma présentation.

 

Difficile de faire de la prospective… Cependant, la présentation ci-dessous s’intéresse à l’impact du web sur les pratiques de la veille. Sans oublier de rappeler que de nombreuses compétences actuellement (et de tout temps) demandées aux veilleurs ne se voient pas modifiées par le web, mais au contraire renforcées.


Le sous-titre de cette présentation est : « La veille un métier de super héros (de l’information) ? ». Car en listant les compétences actuellement demandées aux veilleurs, et celles qu’on leurs demandera à l’avenir, on peut réellement se demander si ce métier ne va pas petit à petit fragmenter nettement ses pratiques… ou donner naissance à des supers couteaux suisses de l’information digitale ?...


Je reviens aussi sur le fait que la veille est aujourd’hui un métier, mais aussi une compétence nécessaire à de nombreux autres métiers.

 

Bref, à vous de vous faire une idée, de mon contredire ou de souligner certains aspects qui m’auraient échappés.

 

Bonne lecture


 

L’évolution du métier de veilleur


 

Au passage, un grand bravo et merci à l’équipe Cogito Expo !! Ce salon démontre encore une fois que l’on peut (doit parfois) sortir de Paris pour participer à des échanges dont la valeur est souvent plus élevée que les (éternels et de plus en plus similaires) salons parisiens…


 

Et pour vous, quelles sont les compétences actuelles ou futures que doivent posséder les veilleurs ?!

Partager cet article

Published by Camille A - dans Rayon Actualité
commenter cet article

commentaires

François Christiaens 19/10/2011


Bonjour,

Le métier de veilleur est effectivement en mutation et l'accès aux données est devenu facile, pour tous. Mais l'information, ce sont des données qualifiées livrées à qui de droit, donc une
expertise humaine, donc coûteuse en temps. Internet reporte le coût de l'accès à celui de la qualification (je paraphrase ici un avis exprimé par François Libmann dans la revue Bases) ; le veilleur
doit effectivement communiquer sur le coût de l'information.

Une ancienne publicité de Factiva disait : "Sur Internet, l'information est gratuite et vous en avez pour votre argent." Le métier de veilleur consiste donc à se tenir d'abord informé des
évolutions rapides de son propre métier, message qui n'est pas évident à faire passer aux contrôleurs de gestion...


Le nouveau blog!

Le nouveau blog : cadderep.hypotheses.org

 

Rechercher

Gazouillis